ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
Le ciel vo(i)lé 
 
 
Rubriques

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact

Un témoignage dérangeant 2

(Suite) 
 
Au moment de l'invasion américaine de l'Irak j'ai eu l'opportunité de poser quelques questions supplémentaires. Il n'y a pas eu de tentative d'intégrer ces questions et réponses dans la section précédente donc certaines peuvent ne pas sembler apparaître dans un ordre logique. 
 
Quelques questions ont une approche canadienne. Au fait, j'ai trouvé ce nom ["Deep Shield"] - je devais donner un nom à ma source! 
 
Nous citons ici la communication supplémentaire de "Deep Shield": 
 
15. Pourriez vous, "Deep Shield" - être décrit comme un scientifique ou...? 
 
Scientifique est un bon terme générique. J'étudie et je fais des recherches d'une manière scientifique. Je m'occupe de publications. Mes compétences officielles sont la recherche sur les questions atmosphériques en relation avec les polluants. Je créé aussi des modèles sur les effets potentiels à long terme des gaz à effet de serre sur le climat. Je prédis les tendances des vents, les tendances météorologiques, etc. 
J'ai passé pas mal d'années à travailler sur le projet, calculant la quantité de matériau nécessaire et créant des modèles de motifs de dispersion. Je travaille avec d'autres membres qui connaissent les produits chimiques utilisés et leur interaction avec l'atmosphère, la pollution et la vapeur d'eau. Je fais partie d'une équipe qui elle-même fait partie d'une plus grande équipe qui fait partie d'une équipe encore plus grande. Le gouvernement travaille avec beaucoup de chefs et de niveaux au-dessus des travailleurs. 
 
16. Êtes vous prêts à commenter vos motifs personnels pour partager ces informations? 
 
Pas pour l'instant, non. 
 
17. Avez vous signé un document de non-divulgation ou un acte secret spécifiquement en relation avec ce projet? 
 
Oui. 
 
18. À votre connaissance, quelles catégories d'individus connaissent officiellement le projet et sont supposés se taire? Par exemple, ma liste de suspects inclut le gouvernement jusqu'au niveau du comté, les militaires, spécialement l'armée de l'air, les météorologistes, les spécialistes de la santé, les médias traditionnels, etc? 
 
Tous ceux qui savent sont supposés rester silencieux. Tous ceux qui suspectent sont soit confrontés à essayer de prouver ce qui est virtuellement improuvable soit confrontés à de bonnes raisons pour rester silencieux. Je suppose que cette situation est mondiale et peut être considérée comme l'un des dangers du projet. 
Ça m'a été présenté comme une affaire de sécurité nationale. Je peux voir les raisons pourquoi il y a le désir de refouler l'information, pas que les épandages se produisent mais le fait concret que nous faisons face à une période de l'histoire de l'humanité qui pourrait être la fin de la civilisation
 
19. Est ce que les médias contrôlés traditionnels ont reçu l'ordre d'éviter toute mention des chemtrails? Si oui, avez vous quelque chose à ajouter sur comment cela a été fait? 
 
Je suppose que les médias sont controlés par leur propre désir de gagner de l'argent avec leurs reportages. Puisque il y a assez de démystification par ici qui dit que les chemtrails font partie de l'utilisation normale des avions à réaction dans l'atmosphère, ça laisserait très peu à raconter sauf s'il y avait de solides preuves ou images ou quelque chose qui ne pourrait pas être expliqué autrement. 
Vous devez connaître maintenant toutes les méthodes de démystification qui ont été employées. Les "annonces" officielles sont la soupe principale des médias. Ils régulent le reste dans le genre du National Enquirer. 
 
20. Quelles agences gouvernementales contrôlent ce programme? Est ce qu'il est controlé internationalement? 
 
C'est un programme international. Beaucoup de nations contribuent de diverses façons. Des mesures ont été prises pour s'assurer que les épandages sur tous les pays soient identiques par des livraisons en triple aveugle; ce qui inclut ne pas savoir où tel container arrivera, ne pas savoir sur quel avion volera tel container, et même ne pas savoir qui (dans l'armée) pilotera un avion destiné à l'épandage (Note: aujourd'hui il y a généralement une équipe assortie de différentes nationalités volant sur un avion militaire sur une mission bouclier). Je crois que les médias ont surpris des canadiens en Irak récemment alors que le propos des officiels canadiens sur ce sujet était que le Canada ne fournissait aucun support militaire. 
Toujours est il qu'il y avait des Canadiens avec les forces américaines. Certains sur des gros porteurs, la plupart étant des pilotes. Je pense que vous pouvez en tirer les conclusions. 
 
21. Comment est financé le projet - qui paye? Avez vous une idée du coût total des opérations? Est ce que le Canada contribue financièrement pour les activités dans notre ciel? 
 
La plupart des gouvernements tendent à percevoir plus pour couvrir leurs opérations secrètes (opérations non-officielles). Cet argent vient de la collecte des impôts. Donc ce sont bien les contribuables du monde qui payent pour ce projet. 
Je suppose que le Canada contribue financièrement au projet. Le Canada fait partie des principaux pays qui consacre du temps, du matériel et de l'argent à ce projet. La plupart du monde libre, le monde occidental, supporte la plus grande part du fardeau financier. 
 
22. Est ce que le projet bouclier est le seul programme d'épandage de ce genre? 
Est ce le seul projet conçu pour prévenir un désastre écologique?
 
 
Alors oui. Il y a d'innombrables autres projets qui pourraient se concrétiser qui incluent des épandages. Les pesticides font habituellement l'objet d'épandages. Il y a eu un grand intérêt dans le contrôle du temps comme amener la pluie dans les régions arides et se débarrasser des ouragans et des typhons. 
Le contrôle du temps pourrait être pour nous l'une des dernières options, considérant le réchauffement global qui s'est produit. Il y a un fort besoin de détourner la furie des orages ou de ramener la pluie dans les régions qui ont souffert de la sécheresse. 
Ce que Mère Nature a fait pendant des millions d'années automatiquement peut maintenant nécessiter la main de l'homme pour continuer à fonctionner. 
 
23. Quatre programmes différents de chemtrails et autres noms de "code" ont été signalés. Par exemple voyez: Holmestead: Chemtrails (en anglais) - Quels sont ils? Des commentaires? 
 
Il est possible que l'armée ait un usage pour des épandages similaires. Je ne peux pas parler au nom de l'armée. Cependant, mes propres recherches personnelles sont passées par la aussi. Est ce que c'est possible? Oui. Sont ils efficaces? Seulement à petite échelle disons au-dessus d'un champ de bataille, ou pour la guerre en Irak, au-dessus de Bagdad. Des applications globales seraient beaucoup trop coûteuses et nécessiteraient des motifs aériens évidents de grilles, cercles ou autres dessins. 
 
24. Est ce que tous les épandages effectués utilisent les "kits de réservoirs" décrits précédemment ou est ce que les KC-135R et KC-10 sont remplis à ras bord? De tels avions ont une capacité de 90 tonnes ou plus pour des missions de ravitaillement. 
 
Non. Plusieurs types d'avions sont utilisés. Des avions commerciaux sont utilisés et ils ne sont pas détournés de leur route pour ceci. Je ne sais pas exactement comment les réservoirs sous pression et les épandages sont faits sur ce type d'avion. Je le soupçonne. Je connais mieux ce qui concerne mon domaine; ce qui ne veut pas dire que nous ne parlons pas autour du distributeur d'eau. Je connais donc plus que mon domaine et suis capable de faire le tour du sujet jusqu'à sa conclusion logique. 
Je sais que même la totalité des avions commerciaux n'est pas suffisante pour assurer la couverture complète en permanence. Mes modèles informatiques ont besoin de connaître combien de matériau doit être répandu. Certaines conditions causent soudainement (en quelques heures) l'ouverture du bouclier au-dessus de larges étendues. Alors et seulement dans ce cas sont effectués les épandages intensifs et ils sont faits avec le moyen le plus approprié, un avion citerne. 
Pourquoi ne pas épandre avec les avions de ligne? C'est l'un des problèmes. Les avions de ligne ne transportent pas beaucoup de matériau (400 à 2000 litres) parce qu'il doit être épandu en couche mince. 
Regardez le genre de matériau utilisé, l'aluminium, le baryum, le titane, etc. La plupart sont hautement réfléchissants; dans certains cas le matériau est un absorbeur de gaz. Pour ce qui est de la réflexion, le but est de réfléchir X quantité de chaleur et Y quantité d'UV tout en maintenant des niveaux acceptables (nominaux) d'UV et de chaleur à la surface de la terre. 
La vie a besoin d'une certaine quantité d'UV et de chaleur, trop est mortel, trop peu également. La quantité apparente semble être beaucoup plus que ce qui est vraiment répandu par rapport au volume d'air. L'apparence blanchâtre du ciel n'est pas due au matériau lui-même mais à la collecte de la vapeur d'eau qui se forme dans les cristaux de glace en suspension. L'introduction du matériau entraîne la collecte de la vapeur d'eau comme la pluie collecte les particules de poussière. 
Trop de matériau causerait un genre de "chute de boue" où la vapeur d'eau produite naturellement précipiterait, entraînant le matériau avec elle. 
L'épandage est fait d'une telle façon qu'il "dispose en couche" le matériau dans un volume qui permettra le passage d'un niveau acceptable d'UV et de chaleur ainsi que de toutes les autres longueurs d'onde de la lumière. La photosynthèse est la base de la vie sur notre planète. 
Un épandage intensif est seulement nécessaire quand tout le matériau a disparu d'une zone, ceci se produit généralement en avant d'un système météorologique ou après une période de fortes précipitations. 
 
25. Est ce qu'il y a une part de vérité dans l'histoire qui raconte que certains épandages sont faits par des avions de ligne dont les compartiments d'eaux usées sont modifiés? Par exemple voir histoire de mécanicien (en anglais) (version en français). 
 
La technologie utilisée pour les épandages est assez simple. Il suffit d'au moins deux réservoirs sous pression, chacun contenant la moitié du mélange qui est répandu au même moment formant un composé conçu pour être léger (pour rester suspendu pendant de plus longues périodes). 
Il y a eu des tentatives pour incorporer le matériau dans le carburant, cependant le matériau se lie avec le carburant non brulé, la vapeur d'eau, etc., et n'a pas la flottabilité supplémentaire des chaînes de polymères. Le résultat final est un épandage qui est moitié moins efficace et qui est plus dangereux puisqu'il peut générer des sulfates, acides et autres mélanges, qui sont plus meurtriers que le matériau. 
Il est très possible que le compartiment des eaux usées soit utilisé. La quantité de matériau nécessaire est faible comparée à la charge de n'importe quel avion commercial. 
Cependant, il y a une grande partie des réservoirs de carburant qui n'est pas utilisée. Les avions de ligne ne sont remplis de carburant que pour le voyage à venir; ils remplissent rarement les réservoirs au maximum. Ceci a été découvert par le public le 11 septembre. C'est ce petit fait qui a conduit les terroristes à choisir des vols continentaux afin d'avoir un avion rempli de carburant. 
La majorité des vols sont sur de courtes distances et ne nécessitent pas la capacité complète des réservoirs de carburant. Toute adaptation nécessaire pourrait facilement être faite pendant la maintenance de routine et pourrait être expliquée facilement comme étant une modification pour la sécurité et/ou le contrôle de la pollution. 
Ce dernier point est ma propre théorie. 
L'on peut supposer que tous les moyens possibles pour délivrer le matériau sont essayés. Les pays peuvent favoriser un moyen par rapport à un autre. 
 
26. Où sont les sources officielles qui déclarent qu'un certain nombre de personnes (dans le monde entier?) tomberont malades et mourront peut être suite aux épandages? En d'autres termes, quelles études "internes" ont été faites sur les problèmes de santé et qui les a menées? 
 
L'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a effectué la plupart des études. D'autres nations ont réalisé leurs propres recherches sur le sujet. Certains ont dit que les effets maladifs seraient minimaux - aux alentours d'un million, alors que d'autres ont trouvé des nombres largement supérieurs - 3 à 4 milliards. 
Parmi les organisations se trouve le CDC (Centers for Disease Control and Prevention, Centres de contrôle et de prévention des maladies) et des laboratoires indépendants. Nous faisons face à une situation où le niveau de contamination est estimé a bien plus que ce qui devrait normalement se passer mais qui est bien inférieur aux exemples historiques de contamination industrielle. C'est important de le noter, les seuls antécédents réels que nous ayons avec la contamination par le baryum/aluminium/titane etc. sont ceux des ouvriers, mineurs, etc, qui reçoivent une bien plus grande dose de matériau que ce qui est expérimenté sur la population en-dessous du bouclier. 
La quantité est très faible comparé au volume d'espace couvert. La plupart des produits chimiques dangereux qui sont utilisés se dissipent sur de larges surfaces. Près des côtes les retombées n'atteignent pas la terre du tout, mais tombent sur les océans. L'addition de polymères pour que le matériau reste suspendu plus longtemps signifie que moins de matériau est utilisé. 
Le nombre estimé de victimes (d'après l'OMS) est de 2 milliards sur 6 décennies. La majorité seront les personnes âgées, ou celles qui sont sujettes à des problèmes respiratoires. Ces nombres sont basés sur les estimations actuelles de la santé générale de la population, l'âge moyen et les apparitions de problèmes respiratoires en tant que problème de santé. Tous sont des estimations puisqu'il n'y a pas de nombres fiables sur lesquels travailler. 
 
27. Pourriez-vous résumer les causes profondes de la destruction initiale de l'atmosphère qui nécessitent un travail de "réparation"? Est ce que ça découle peut être des fluorures relâchés/produits par les programmes d'armes nucléaires? 
 
En un mot - l'industrie. La plupart des gens ne comprennent pas que les produits que nous utilisons, que nous portons et avec lesquels nous vivons sont fabriqués de telle manière qu'ils déversent des CFC et des gaz à effet de serre dans l'atmosphère. Il n'y a pas une cause unique à ce problème. Ça remonte à aussi loin que la révolution industrielle et l'utilisation du charbon pour alimenter les moteurs à vapeur. Depuis ce moment nous avons consommé des quantités de plus en plus grandes de ressources énergétiques, nous débarrassant des déchets n'importe où. 
Jusqu'à récemment la réfrigération était une grande contributrice, imaginez tous ces millions de foyers qui possédaient et faisaient fonctionner des réfrigérateurs refroidis au fréon de 1940 à 1970. Pas seulement un réfrigérateur par foyer, mais au cours du temps souvent de multiples unités au fréon. Sans compter les différents systèmes de conditionnement d'air ou les systèmes de réfrigération industriels. 
Pendant une longue période, quand les réfrigérateurs et les climatiseurs furent remplacés, les vieux étaient emportés à la décharge et entassés - le fréon était libre de s'échapper, de rejoindre la stratosphère et de ronger la couche d'ozone. 
Vous pouvez en ajouter à cette liste. Pensez à toutes ces voitures qui avaient des climatiseurs, pensez à toutes ces bombes de laque avec leur gaz propulseur - rien que la quantité de celles ci était suffisante pour faire beaucoup de dégâts. 
Le polystyrène est une autre industrie et un produit qui a contribué au problème. Si l'on considère la situation dans son ensemble, l'énergie atomique y a peu contribué comparé aux produits qui ont été fabriqués pendant le siècle dernier. 
Pensez à toutes les voitures sur les routes aujourd'hui. À la fin des années 70 les contrôles du smog commencèrent à être plus sévères. Pensez à toutes les voitures datant d'avant 1978 - elles produisent toujours beaucoup de produits chimiques, qui se retrouvent à tous les coins du globe. 
 
28. Avez vous des commentaires sur l'utilisation des "CloudBusters" (démanteleurs de nuages) basés sur les théories de Wilhelm Reich? 
Pour un exemple voir: CloudBuster (en anglais). 
 
Je pourrais parler pendant des heures sur les erreurs de ce site. Allons droit au but: Je doute sérieusement que cette machine fasse ce qui est décrit. Je pourrais avoir tort, je ne travaille pas avec des sources d'énergie alternatives comme l'Orgone. 
Voici le second article mentionné plus haut. 
Conroy Penner, de Victoria, Colombie Britannique, Canada m'a contacté directement avec son histoire. Il m'a dit qu'il y a quelques années il travaillait pour une certaine société dans l'Ouest du Canada et qu'avec une autre personne, qui était un soudeur/fabricant qualifié en aérospatial, on lui avait confié la tâche de travailler sur la construction d'un genre d'équipement spécial d'épandage pour l'US Air Force. 
Il a été dit aux ouvriers que le contrat pour l'US Air Force se composait d'un équipement utilisé pour la pulvérisation sur les insectes sur les bases militaires. Le système d'épandage comportait des alliages exotiques et des pièces usinées spécialement avec de grandes cuves servant de réservoirs sous pression ainsi que des pompes. Penner devint suspicieux sur le but réel du projet car, à son avis, les choses ne collaient pas. Il démissionna après qu'il y ait eu des confrontations entre les militaires américains et la direction au sujet de l'utilisation réelle de ces équipements. 
Penner a fourni une photo, qui a été prise en 1988, d'un genre d'équipement d'épandage terminé sur une remorque. 
 
 
 
La description indique que les sections vertes du réservoir sont en aluminium enduit et les autres en acier inoxydable pour certains autres produits chimiques. Les réservoirs les plus petits sont pour la solution utilisée pour purger le système. Les grands réservoirs font environ 4,50 mètres de long et 90 centimètres de diamètre. La boite du côté droit de la photo est le panneau de contrôle, la tuyauterie et les pompes sont en-dessous. On dit que ces unités furent conçues pour être utilisées sur des avions Hercules C-130 et un total de onze systèmes devaient être fabriqués, celui-ci étant le premier. 
Je possède plusieurs autres éléments fournis par Penner mais ceci est l'idée générale. Ceci se passait en 1988/89. 
 
Commentaires: Il y a évidemment quelques problèmes avec ceci - ce serait bien d'avoir les dates exactes ainsi que les noms de la direction de la société impliquée. Les noms et rangs du personnel militaire américain sont aussi manquants. 
En ce qui concerne l'équipement - ça ressemble beaucoup à un système d'épandage ordinaire - c'est parce qu'en fait ça pourrait l'être avec des modifications appropriées pour les critères spécifiques de l'US Air Force. À ce moment le programme d'épandage aérien (chemtrails) en était au début du développement expérimental. Certainement au début il a été signalé que le C-130 a été observé pendant les épandages (de substances inconnues) et seulement plus tard ont été vus les grands avions citernes répandant des chemtrails. 
 
Commentaires supplémentaires - ajoutés le 26 mars 2003 -: 
C'est une addition de (et confirmé par) la source de l'article ci-dessus. 
 
Les boites métalliques qui sont montrées ci-dessus sont similaires à ce qui est connu pour être incorporé à ce programme. 
Deux de ces boites sont transportées, une contenant une partie du mélange chimique, l'autre contenant l'autre partie. Quand elles sont combinées elles forment les chaînes de polymères - des fils si vous voulez. Même le finition verte est typique. 
Cependant, comme on le croit ici, c'est le petit réservoir qui contient le propulseur (du gaz compressé) qui est libéré dans le réservoir le plus grand. Comme un grosse bombe aérosol, sauf que le gaz compressé est stocké dans un réservoir séparé, qui est plus solide et capable de supporter une bien plus grande pression qu'un gros réservoir. 
Une confirmation supplémentaire de ce système d'épandage se trouve sur le site de l'US Air Force, 910° Airlift Wing of Youngstown, Ohio: Air Force Reserve - MASS (en anglais). 
Voici également un second site de l'US Air Force montrant l'utilisation du MASS (en anglais) pour l'épandage aérien. Voici une partie de la description: 
"Six systèmes modulaires d'épandage aérien (MASS) sont disponibles au 910° AW pour conduire des missions d'épandage aérien. Chaque système peut être configuré jusqu'à quatre réservoirs de 1900 litres pour un volume total de 7600 litres. (...) 
 
 
 
David stewart: 
Ceux d'entre vous qui me connaissent (peu) savent que j'ai été en contact avec une personne qui prétend être un "initié". 
Il affirme que son métier est de travailler sur des modèles atmosphériques, de créer des modèles informatiques de tendances météorologiques et d'étudier les effets de certains produits chimiques sur l'atmosphère. Il prédit aussi combien de temps ils vont rester suspendus, comment ils vont s'étendre et leur effet sur l'absorption de la chaleur par l'atmosphère dans les zones d'épandage. 
 
Je suis la source par laquelle "Deep Shield" est apparu. 
En Août de cette année j'ai rencontré "Deep Shield" face à face - un nom donné à ma source par quelqu'un d'autre. Nous avons passé une semaine en camping. Cette semaine a été passée à discuter des chemtrails, de leur histoire, de leurs raisons et du futur du projet. 
Une grande partie de ce dont nous avons parlé était une resucée de choses dont nous avions déjà parlé auparavant. Bien que j'ai commis l'erreur - oui, l'erreur - de publier ce que je savais sur un autre groupe, ma source a été d'accord pour me fournir plus d'information. 
Les gens pourraient supposer que ceci veut dire qu'il est d'accord pour se montrer et se tenir au premier plan de cette "bataille", mais il ne l'est pas, ne l'a jamais été et pourrait ne jamais l'être. 
 
Le Projet Bouclier (comme il l'appelle, ce n'est pas le nom officiel du projet) est une piètre tentative de réduire les dégâts causés par le réchauffement global et la diminution de l'ozone. 
Les matériaux utilisés pour le programme d'épandage le sont pour leurs qualités réfléchissantes et parce qu'ils peuvent être porteurs d'une charge électrique. 
Ils sont, de plus, moins toxiques que d'autres matériaux suggérés par le passé. 
La mission principale du bouclier est de réfléchir les radiations UV et infrarouges dans l'espace. Ceci pour atténuer les effets des gaz à effet de serre et remplacer (espérons-le, temporairement) l'ozone manquante. 
Cependant, comme nous l'avons vu l'année dernière, le Projet Bouclier n'est pas parfait. 
Ma source soutient que la saison des tornades qui a dépassé tous les records, la vague de chaleur mortelle en Europe et le réchauffement des eaux de l'Atlantique hors de saison sont les preuves que nous sommes dans une période de crise climatique. D'après lui le Projet Bouclier n'était fondamentalement bon à rien pour réduire ces problèmes. Il croit fermement cependant que sans le Projet Bouclier cela aurait été bien pire. 
HAARP pourrait ou non avoir un rapport avec ceci. Si oui, ce ne serait pas pour une opération militaire, mais une piètre tentative pour créer de l'ozone là où c'est nécessaire - c'est à dire là-haut. J'ai vérifié cette idée, il apparaît que nous produisons de l'ozone tout le temps avec l'électricité - cependant c'est de l'ozone au niveau du sol qui n'est pas vraiment très bonne pour notre santé. Il est possible (il n'y a aucun moyen de vérifier ceci par ma source, qui est juste un rouage dans une très très grosse machine) que HAARP ou quelque chose de similaire soit utilisé pour "exciter" le matériau du bouclier pour créer un champ électrique qui pourrait produire de l'ozone dans l'atmosphère à haute altitude. 
C'est juste un théorie, croyez-le ou non. 
Ce qui me dérange le plus est que ma source s'est montrée et a dit que le projet est en train d'échouer à accomplir ce qu'il devrait. La sécurité à son laboratoire est stricte, il y a des caméras partout, rien n'est autorisé à quitter le laboratoire, mais en même temps ils sont autorisés à parler librement. Il y a plus de débat sur les galonnés et les civils habillés en militaires qui entrent et sortent de ce laboratoire. Les discussions semblent (d'après ma source) être dues à plusieurs facteurs, comme le coût de tout ceci, l'efficacité et les perspectives à long terme pour l'humanité et la terre (qui, d'après ma source, ne sont pas bonnes). 
 
Si vous cherchez une pile de corps qui auraient été tués par les chemtrails vous ne les trouverez pas. Cependant, si vous commencez vraiment à creuser vous trouverez qu'il y a une pile de corps grandissante, aucun d'eux officiellement mort de l'empoisonnement par les chemtrails, mais morts de maladies apparentées ou "similaires". 
 
Commencez à regarder à l'Est du Texas, où les tests initiaux de ces matériaux ont été effectués au milieu des années 1990. 
L'estimation "officielle" non publiée est qu'au cours des 50 prochaines années il y aura 2 milliards de victimes. Ce qui ne veut pas dire que 2 milliards mourront - ceci veut dire que 2 milliards seront affectés directement par l'exposition aux matériaux des chemtrails. De l'asthme au décès - et il y a une très très grande variété de maladies entre les deux. 
Le démenti continuel des chemtrails est rendu bien plus facile quand le "Nouvel Ordre Mondial" nous donne de bizarres sentences de mort sur l'humanité - ces légendes sont présentées pour que ce soit plus facile pour les gens de ne pas les écouter. Une partie de ces légendes peuvent avoir été lancées par des démystificateurs officiels dont la fonction est de semer le doute et de transformer toutes les affirmations sur les épandages de chemtrails en une autre théorie conspirationniste. 
Tout ce que nous avons à faire est de sortir les enregistrements météorologiques du siècle dernier et nous pourrons voir qu'à la fin du 20° siècle nous avons eu une augmentation rapide des conditions météorologiques violentes - nous pouvons noter également que les problèmes d'UV et de diminution d'ozone sont là depuis un moment. Nous trouvons aussi que les signalements d'"étranges" et inhabituels contrails ont débuté dans les années 90 - bizarre au mieux, suggestif pour moi entre autre. 
 
Ma source m'a également dit de regarder le climat politique du monde. L'on trouve qu'il y a eu un changement remarquable dans la volonté du monde de coopérer dans une plus grande mesure que jamais. 
Il y a bien sur beaucoup de guerres en cours, mais en général les nations cherchent des moyens de s'entendre économiquement et politiquement - faisant des choses impossibles après la deuxième guerre mondiale. Ceci suggérant qu'il existe une menace externe qui force les nations à coopérer. 
Des armes scalaires, un programme de génocide dirigé par l'"élite", des extra-terrestres, lézards et toutes ces balivernes, ne tiennent pas debout après examen. Nous savons tous en outre que l'"élite" est où elle est parce qu'elle se tient sur le dos du peuple. Si et seulement si nous sommes assez bêtes pour penser autrement alors un génocide a un sens. Cependant notre civilisation est uniquement possible parce que nous sommes nombreux - la plupart étant de simples travailleurs. Nos technologies et sciences fonctionnent seulement parce qu'il y a assez de chair à canon pour s'occuper des problèmes. Les parasites de l'"élite" ont besoin de nous et nous protégeraient pour servir leurs propres intérêts. 
Pensez-y. 
 
Ils prendront des mesures pour nous contrôler (meilleure sécurité, surveillance électronique, etc.) mais nous tuer les mènerait à leur propre destruction. 
La seule raison logique pour n'importe quel programme d'épandage est la protection de la Terre (un système de vie qui est extrêmement délicat) contre une certaine menace. Les avantages doivent l'emporter sur les désavantages d'utiliser des toxines connues - je ne peux en tirer qu'une conclusion, que la menace d'un Eté UV et du réchauffement global majeur du climat vaut le risque d'empoisonner 30 pour cent de la Terre, êtres humains et autres. Le problème du réchauffement global n'est pas seulement un problème météorologique - c'est aussi un problème économique - après tout qui paye pour le nettoyage après ces tempêtes? D'où vient l'argent? Est-ce que nous pensons honnêtement que les assureurs ne compareraient pas 2 milliards de morts et de malades avec la beaucoup plus grande dépense de rebâtir des villes après d'importantes tornades, inondations, ouragans, etc? 
Quel a été le coût total de la vague de chaleur mortelle en Europe, pas en vies mais en €uros ou en dollars? 
Étant donné le climat politique (lequel avec le traitement léger de Bush et de ses mensonges suggère que la communauté internationale est au mieux en train d'avancer sur un front en ne souhaitant pas prendre de risques pour mettre en danger quelque chose de bien plus gros et invisible); la campagne par pratiquement toutes les nations en faveur d'une économie globale - comparée avec ce qui doit être un projet très coûteux; le fait que le temps et le climat ne sont pas "normaux" depuis une décennie - nous pouvons seulement conclure que s'il y a un programme d'épandage en place (et il y a beaucoup de preuves qui suggèrent que quelque chose se passe) alors ce doit être pour une certaine menace qui affecterait le monde entier. 
 
En Août ma source m'a dit que les choses continueront à empirer, pas à s'améliorer. Il m'a dit aussi que de nouveaux matériaux, plus toxiques, commenceront à apparaître dans des échantillons d'eau de pluie et d'air. Il m'a également averti que, tôt ou tard, les gouvernements du monde communiqueront l'information que tout le monde veut - simplement parce que les coûts sont si élevés qu'il n'y aura pas d'autre choix que de dire la vérité et de dire au monde ce à quoi il fait face. 
Il pense (d'après les informations en sa possession) que ceci arrivera en 2005. Il pense également que les problèmes de climat et météorologiques que nous avons vus jusqu'à aujourd'hui empireront largement pendant les deux années à venir. Ils vont devenir si visibles que personne ne doutera que nous sommes confrontés à de sérieux problèmes. 
 
 
Texte revu par Ciel-Volé
 
(Voir suite dans "Témoignage 1"...)

 

(c) Ciel volé - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 3.10.2005
- Déjà 980 visites sur ce site!